Le Temps Révolté

Le Temps Révolté

Le Temps Révolté

Tic-tac, le temps s’arrête :
Je suis en suspens.
Tic-tac, il me caresse
Comme un amant.
Derrière lui, les ombres à la fenêtre
S’obstinent à hurler au vent;
Mais elles finissent par disparaître
Sous les lumières des amants.

Tic-tac, le temps m’invite
A moquer leur paraître.
Tic-tac, le vent m’inspire
Un tremblement de fête:
Sous le magma en fusion
De la Terre en décomposition
Surgissent les flammes de la renaissance.
Sous le fracas des bombes
Des êtres fantômes sous tension
Surgit le calme de la reconnaissance.

Tic-tac, le temps approche
Où il faudra rendre des Contes
A nos imaginations débordantes,
Qui reconstruisent nos mondes.
Tic-tac, le temps presse
Pour les âmes aigries et ennuyées ;
D’un souffle elles disparaissent
Dans les songes de la Terre révoltée.

ML (2010)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s