Un An de Poésie: 2ème Extrait

Nous voilà déjà à mi-chemin de notre voyage visuel et poétique à Prague avec Klez Brandar. Déjà 28 photos/poèmes depuis 6mois… L’aventure continue 🙂 à suivre… La force est là, à peine perceptible. Certains l’appellent destin, Mais la nommer c’est manquer la cible. Elle est là qui fulmine, tapie en un coin. Elle gronde, elle…

Une Photo Par Semaine

Voici en avant-première un extrait de notre projet avec Klez Brandar d’une photo par semaine à Prague accompagnée à chaque fois d’un poème… Le projet est en cours… à suivre 🙂   De quatre pattes à trois pattes ; Si bref et si long est le chemin… Il nous faut ralentir à temps Pour accélérer l’évolution.…

Soleil Interieur

Bonjour à tous, Je viens enfin de recevoir les premières copies de mon dernier recueil de poèmes, Soleil Intérieur. Il comporte notamment des croquis réalisés par un ami pour illustrer certains textes. La plupart des poèmes ont été publiés sur mon blog le Nihilom et les dessins sur mon autre blog De l’Un au Multiple…

Le Temps Révolté

Le Temps Révolté Tic-tac, le temps s’arrête : Je suis en suspens. Tic-tac, il me caresse Comme un amant. Derrière lui, les ombres à la fenêtre S’obstinent à hurler au vent; Mais elles finissent par disparaître Sous les lumières des amants. Tic-tac, le temps m’invite A moquer leur paraître. Tic-tac, le vent m’inspire Un tremblement…

Mirages

Mirages J’ai tant pleuré sur les déserts, Que des fleurs ont fini par pousser. Elles étaient roses et amères, Transpirant leur parfum d’inachevé. De cette Terre naquit un éther Et je me plus à m’enivrer Des senteurs de la vaste mer Dont les vagues emportent nos étés. Trop lointaines pour nos frères, Elles tendaient à…

Alice

Alice J’ai bien appris des contes de mon enfance Et les ai pris au compte de mes errances. Sur un chemin trouble et sans pareil, J’ai forgé mon double dans son réveil. Les lueurs du monde ont aveuglé mon propos, Avant que de la ronde n’émane mon repos. Dans une chambre douce et colorée, J’ai…

La Magie Mere

La Magie Mère Fier esprit aux larmes fragiles, Maigre soucis des charmes habiles ; Une douce musique sonne en des Airs de saisons aux teintes variées. Trouble entêtant de l’assurance, Peur de perdre le faible cocon De l’esprit voué à la transe, D’une vie pleine de moissons. Le vin tiède d’Automne Nous réchauffe bien le coeur,…